Discours de Philippe Salle, ancien président du Groupe Vedior France, directeur général du groupe de services pétroliers Geoservices

Frederic_Fougerat_discours_de_Philippe_SalleBonjour à toutes et à tous. C’est un grand plaisir et un honneur de me retrouver ce soir parmi vous pour honorer notre cher Frédéric. Mais parlons tout de suite de notre impétrant.

En 1987 : un nouveau métier naît en France : directeur de la communication.

En 1987, Frédéric devient directeur de la communication d’une « radio libre » : Radio Enghien. Parallèlement Il y produit et présente pendant 2 ans, avec des amis de lycée dont certains sont présents ce soir, une émission hebdomadaire pour aider les jeunes à trouver un emploi. Pendant cette période, le statut de communicant se renforce dans le monde politique.

En 1989, tu es nommé directeur de cabinet de Claude Avisse, maire de Lagny-sur-Marne, vice-président du conseil général de Seine-et-Marne, et conseiller régional de l’Ile-de-France.

Tu auras auprès de Claude Avisse, aujourd’hui décédé, principalement la charge des questions de communication, jusqu'à la fin de son dernier mandat de Maire.

En 1995, tu es recruté comme attaché parlementaire de deux députés d’Eure-et-Loir : 

Patrick Hoguet, député de Nogent-le-Rotrou et vice-président du conseil général d’Eure-et-Loir.

 

Et Maurice Dousset, député de Chateâudun et président du conseil régional du centre.

Ces deux années à l’Assemblée nationale seront principalement consacrées à rédiger des discours, des interventions et de la correspondance parlementaire.

Un mois avant la fameuse dissolution de 1997, tu as la chance d’être débauché, et tu quittes le Palais Bourbon.

Fougerat_FredericTu es nommé à nouveau directeur de cabinet, cette fois d’ Estelle Debaecker, maire de Nogent-sur-Marne, conseillère régionale d’Ile-de-France, et vice-présidente du syndicat des eaux d’Ile-de-France. Outre le travail politique au sein du cabinet d’ Estelle Debaecker, les années passées à Nogent ont été pour toi l’occasion avec tes équipes, du cabinet du maire et de la direction de la communication et des relations publiques, de moderniser la communication et l’évènementiel de la ville de Nogent-sur-Marne ( ta ville natale !).

Malgré le travail accompli par l’équipe municipale, vous perdez les élections de 2001.

Tu es alors nommé directeur de cabinet de Bernard Aubril, nouveau maire de Lisieux et conseiller général du Calvados.

La collaboration n’est pas aussi bonne que dans tes fonctions précédentes et tu décides de revenir sur Paris, pour collaborer à nouveau avec Estelle Debaecker et lancer l’Observatoire des collectivités.

L’Observatoire des collectivités est un organisme d’étude et d’analyse d’opinion dédié aux élus locaux et aux collectivités territoriales.

En accord avec Estelle Debaecker, l’observatoire ayant atteint sa vitesse de croisière, tu décides de tourner la page des activités dans le secteur public pour rejoindre le secteur privé.

Philippe_SalleEn 2003, un an après ma nomination à la tête du Groupe Vedior France, je te recrute comme délégué aux relations extérieures du groupe, pour renforcer nos relations institutionnelles et promouvoir l’image de Vedior dans les media.

Dans la foulée, je te désigne représentant du Groupe auprès de l’ONU pour le programme mondial sur le développement durable Global Compact.

En 2005, le Groupe décide de renforcer ses actions en matière de diversité et d’égalité des chances, et je te confie alors la charge de créer et de diriger l’Institut Vedior pour la diversité et l’égalité des chances, que préside Yves Desjacques.

Enfin, en 2006, je t’ai chargé de créer une direction de la communication, qui regroupe l’ensemble des communications corporate du groupe, la com externe, les media, la com interne et l’évènementiel.

Aujourd’hui, tu poursuis ce travail auprès de François Béharel, qui m’a succédé à la présidence du Groupe Vedior France.

Il faut préciser qu'il y a bien d'autres responsabilités qui justifient cette remise de décoration :  

-         Tu as été président de l’association INITIATIVE POUR L’EMPLOI, fondé en 1985,

-         Tu as fondé en 1986, le Comité Val-de-Marnais de lutte contre le sida. Une des premières associations françaises de lutte contre le sida. Tu en as été le président de 1987 à 1993 et de 1996 à 1999.

-        Tu as fondé en 1987, l’agence nationale pour la promotion de la langue française, que tu présides toujours aujourd’hui.

-         De 1993 à 1999 tu as été administrateur du Lycée Picasso de Fontenay-sous-Bois, représentant le président du conseil régional, au titre des personnalités qualifiées.

-         Depuis ton entrée au sein du Groupe Vedior France, tu sièges à la commission stratégie et communication du PRISME, et à la COPEC de Paris, la commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté.

Enfin tu aimes aussi partager ton expériences et ton savoir faire, c’est la raison pour laquelle tu as été sollicité pour donner des cours à l’IUT de Sceaux (Université Paris Sud) et à l’Institut des media, au sein du Groupe IGS, pour former les futurs directeurs de communication.

Mon cher Frédéric. Comme je te l’ai dit au début de discours, c’est un vrai plaisir de te remettre ces insignes de chevalier. De par ton parcours, ton engagement pour la France, ils sont largement mérités.

Je suis très heureux que tu aies fait un pas dans le privé, même si ce n’était pas gagné d’avance (tu avais toi même une certaine appréhension). Ton intelligence et ton cœur ont su adoucir ce passage parfois douloureux. Aujourd’hui tu es vraiment dans ton élément et je suis heureux de voir des collaborateurs proches comme toi s’épanouir.

J’espère qu’un jour nous pourrons travailler à nouveau ensemble : rien ne me ferait plus plaisir !